AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le XXème siècle et ce qu'il y a à savoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

WHAT IS A WEEKEND? (staff)
avatar
WHAT IS A WEEKEND? (staff)


FICHE D'IDENTITE

Date d'inscription : 30/04/2014
Messages : 75
Âge du joueur : 36

Voir le profil de l'utilisateur http://automne.forumactif.org
MessageSujet: Le XXème siècle et ce qu'il y a à savoir   Lun 9 Nov - 11:30


   
CE QU'IL Y A A SAVOIR
A noter qu'il n'y a pas de téléphone portable, pas de télévision écran plat, voir pas du tout de télévision encore ! Il n'est pas possible de trouver des voitures des années 2000, merci de ne pas faire d'erreurs dans vos écrits.
ILLUSTRATION
   
MOYENS DE COMMUNICATION
En 1912, il n'existe que les lettres pour communiquer avec d'autres personnes, elles arrivaient quelques jours plus tard au destinataire car le moyen de les acheminer, se faisait par charrette, train et parfois par bateau si cela devait aller si loin.
Le journal est également présent dans les foyers ou dans les lieux publics pour ceux qui n'auraient pas les moyens de se l'acheter tous les matins. Les nobles avaient leur journal repassé tous les matins pour faire sécher l'encre qui pouvait passer du papier à la peau.

LA TECHNOLOGIE
En 1912, les maisons les plus riches obtiennent l’électricité. Uniquement par ce qu'ils ont les moyens de faire venir l’électricité chez eux, les maisons les plus modestes s'éclairent de ce fait encore à la bougie. Les bâtiments publics ont l'électricité pour permettre l'accueil des clients de façon plus moderne. Cependant les petits commerçants continuent à la bougie ou aux lanternes par manque de moyens.

quelques dates de la "fée électricité" entrant dans les foyers.
1887 : François Borel, ingénieur constructeur Suisse, conçoit le premier compteur à induction à courant triphasé.
1888 : Friedrich Wilhelm Schindler-Jenny résidant en Autriche conçoit le premier fer à repasser électrique.
1893 : Friedrich Wilhelm Schindler-Jenny présente la première cuisinière électrique à l'exposition mondiale de Chicago. Première ligne de transport triphasé aux États-Unis en Californie, 12 km, sous 2,3 kV.
1896 : Les entreprises électriques installent les premiers compteurs à tarif unique chez leurs clients.
1903 : La firme Landis & Gyr fabrique le premier compteur à double tarif.
1906 : Le premier aspirateur électrique est commercialisé sous le nom de « pompe à dépoussiérage ».

LES TRANSPORTS
En 1912, la plupart des personnes se promenaient à pied, mais il existait quelques transports de courtes et longues distances. Le vélo, la charrette qui était d'ailleurs beaucoup utilisée par les paysans qui possédait au moins un cheval. Les nobles utilisaient ce moyen de transport également, les chevaux étant préparés, ainsi que la charrette par l'écuyer de la demeure.
Il existe aussi les voitures, mais étant une grande nouveauté, les plus riches (les nobles) sont les seuls à pouvoir s'en procurer si cela leurs convient. Ils sont parfois intimidé face à la nouveauté, surtout devant un tel progrès. Il sera donc rare d'en voir à York à cette période de l'année.
D'ailleurs, les voitures à cette époque sont dangereuses du fait que les routes ne sont pas encore goudronnées, elles ne sont que très peu praticable par de tels véhicules. (VOIR MODELE DE VOITURE)
Les bus font leur apparition, cependant uniquement dans les grandes villes (dont York). (VOIR MODÈLE DE BUS).
Il y a également le train à vapeur pour faire de longues distances sur les terres, c'est un moyen de transport répandu et les locomotives électriques commencent à arriver.
Pour finir, les paquebots : au début du XX° siècle, les paquebots sont énormes et peuvent transporter jusqu’à 5 000 personnes. Pourvus de 2 ou 4 cheminées, ils fonctionnent à la vapeur. Ils sont de plus en plus gros car plus le navire est imposant, moins il consomme de charbon (le charbon permet de chauffer l’eau se transformant en vapeur).

LA MÉDECINE
Le 19e siècle est un siècle particulièrement riche en découvertes médicales.
Les outils mis à disposition des médecins se multiplient : le stéthoscope est inventé par Laennec pour faciliter les diagnostics en 1815, l’électrocardiogramme et les rayons X voient le jour à la fin du siècle.
Dans le domaine de la chirurgie, les instruments permettant l’hémostase (arrêt des saignements) sont inventés vers les années 1850, l’hygiène progresse beaucoup (les médecins se lavent les mains avant un accouchement) et l’anesthésie fait son apparition.

Certaines maladies voient leur origine élucidée : la bacille de la tuberculose est détectée en 1882 (bacille de Koch), mais aussi celles de la typhoïde, du tétanos et du choléra... En 1885, Pasteur met au point la technique de la vaccination (il est à l'origine de la vaccination contre le virus de la rage).

La médecine devient une science ; dorénavant, des études de médecine sont nécessaires pour être médecin et l'on pratique des exercices de dissection. La rigueur scientifique s’impose, avec les tests « en double aveugle » (lors de tests d'un médicament par exemple, le patient est le premier « aveugle » et l'examinateur est le deuxième « aveugle » puisque ni l'un ni l'autre ne sait si le médicament qui a été donné était un placebo ou non).

L’HYGIÈNE
A la fin du XIXème siècle, le triomphe de la révolution sanitaire est maximal. Alors que l'on note deux épidémies de choléra durant le milieu du XIXème. Ces épidémies deviennent de plus en plus rares, notamment grâce à l'apparition des vaccins, mais aussi, et surtout, grâce aux mesures d'asepsie qui sont désormais prises. La durée de vie augmente de façon radicale. De même une baisse de la mortalité infantile est observée en cette fin de siècle. Il y a donc eu, en même temps, une révolution dans le domaine médicale relativement conséquente.  (Confer : les deux graphiques).
Au début du XXème siècle et dans les siècles qui suivront, cette baisse de la mortalité générale continuera dans les pays industrialisés. C'est ainsi que l'espérance de vie ne cessera d'augmenter.
Avant 1850, l'hygiène n'était pas une priorité, il y avait les déchets dans les rues, les pots de chambre étaient vidés par la fenêtre et les rats proliféraient auprès des habitants qui ne prenait pas la peine de se laver, ni de laver leur linge. Après cette date, il y a eu une prise de conscience de la part des autorités face aux problèmes et maladies dans leur environnement. Les bains publics ont été rouverts, fermés avant ça avec les idées de l'église sur les problèmes que provoquaient les bains publics.
L'eau a été amené dans les maisons, il y a eu une grande prise de conscience de la part de tout le monde pour l'hygiène qui est bénéfique pour le corps et la peau. Il y a eu la même prise de conscience pour le linge...
C'est notamment la noblesse qui montrera l'exemple pour l'hygiène, le lavage à l'eau et au savon qui jusqu'alors se faisait sans eau.

LA RELIGION
A cette époque, la religion pratiquée est le christianisme. Les autres religions ne sont pas encore connues ou alors très peu et surtout pas les personnes instruites. Les croyants vont à l'église tous les dimanches et également dans d'autres occasions. Les mariages se passent à l'église, qu'ils soient d'amour ou arrangés.
L'éducation chrétienne est donnée aux générations suivantes à moins que la famille où né un enfant, ne soit pas chrétienne. Cependant, il est rare que cela ne soit pas le cas, si la famille en arrive là, elle devait croire en dieu, mais a eu un événement qui leur ont fait perdre la foi.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le XXème siècle et ce qu'il y a à savoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MUSCULATION, GYM ET AUTRES...
» Golf : Le coup du siècle
» Cours #1 • La Crémation des Sorcières au 14ème siècle
» Vie et Étiquette au XIXème siècle
» Londres au XIXème siècle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Songe d'Automne :: Administration :: Charte du forum :: Annexes-
Sauter vers: